ANIS SLIMANI

Physiothérapeute, membre de l’OPPQ.

 Gradué de l’Université de Montréal en physiothérapie, j’ai choisi de travailler en clinique privée plutôt qu’au public. En effet, j'ai vite réalisé

que la physiothérapie manuelle orthopédique comblerait ma passion pour la biomécanique du corps humain et la compréhension de ses
limitations.

C’est pour cette raison que je poursuis des formations continues en thérapie manuelle pour perfectionner mes habiletés techniques. Étant sportif depuis mon plus jeune âge, que ce soit en natation, au soccer ou au karaté, j’ai développé une grande affection pour l’activité physique, et c’est avec engouement que je vise à permettre à mes patients de reprendre leurs activités et loisirs.

La physiothérapie est une discipline de la santé de première ligne intervenant au niveau des déficiences et incapacités touchant les systèmes neurologique, musculo-squelettique et cardio-respiratoire de la personne.

Suite à l'évaluation, votre physiothérapeute établit un plan de traitement et utilise les moyens physiques tels que: exercices, électrothérapie, hydrothérapie, mobilisations, manipulations, massages, rééducation posturale globale, etc. afin d'obtenir un rendement fonctionnel optimal.


Conditions traitées en physiothérapie:

• Douleur aigüe ou chronique au dos (entorse lombaire, tour de rein, sciatique, etc.)
• Douleur au cou ou à la tête (entorse cervicale, torticolis, ''whiplash'', etc.)
• Douleur aux mâchoires, migraine, maux de tête
• Douleur, faiblesse, raideur, enflure articulaire et musculaire (tendinite, bursite, arthrite, arthrose, rhumatisme, etc.).
• Incapacité suite à une fracture ou à une entorse (accident, blessure sportive, etc.)
• Problème de posture (scoliose ou déviation de la colonne, dos rond, pied plat, etc.)
• Retard du développement moteur de l'enfant, traumatisme lié à l'accouchement, etc.
• Paralysie, névralgie

MAUDE MORIN

 Technologue en physiothérapie, membre de l’OPPQ. 

Graduée en 2004 du Cégep Marie-Victorin en réadaptation physique, j’exerce depuis ma profession auprès d’une clientèle orthopédique en Clinique privée.

Cherchant, à approfondir mes connaissances théoriques et pratiques, j’ai ensuite complété un certificat universitaire en réadaptation motrice et sensorielle puis j’ai obtenu un diplôme massothérapie suédois à l’Institut Guijek.

Je crois en l’importance d’une bonne écoute et d’une approche empathique afin d’établir un lien thérapeutique solide.
Mon rôle est d’accompagner, enseigner, et responsabiliser la personne blessée par rapport à sa condition en lui donnant les outils nécessaires à la reprise de sa vie pré-lésionnelle.

MARIA CASOLA
Physiothérapeute, membre de l’OPPQ.

Après avoir obtenu ma maîtrise en physiothérapie à l’université McGill, j’avais commencé ma carrière dans le secteur publique. J’avais travaillé auprès des patients adultes et gériatriques en post-opératoire ou souffrant de problèmes cardiovasculaires. Par la suite, j’avais débuté, à temps partiel, avec la clientèle privée; mon intérêt pour l’orthopédie s’est alors rapidement développé.

J’ai donc changé mon orientation pour poursuivre cette nouvelle passion. J’ai suivi des formations post-graduées ( approche McKenzie, la rééducation vestibulaire ....) pour améliorer mon raisonnement clinique, mes connaissances sur les conditions orthopédiques, mes techniques en thérapie manuelle ainsi que ma prescription d’exercices. Ainsi, mon champs de pratique s’étend des soins des problèmes rachidiens ( maux de dos-cou ) et/ou des articulations périphériques du corps aux céphalées, étourdissements et pertes d’équilibre.

Mes futurs objectifs seront de me perfectionner avec des troubles de la mâchoire ( articulation temporo-mandibulaire) et des commotions cérébrales ( traumatismes crâniens).